© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Eric

SIMULATION QUANTIQUE

Google a récemment annoncé avoir atteint la suprématie quantique. L ordinateur quantique est une clé essentielle pour établir son influence en intégrant sa puissance avec l intelligence artificielle. Google dépasse désormais en puissance toute la puissance informatique dite " classique" La puissance revendiquée par Google est absolument phénoménale, de quoi se créer ses propres simulations de vie...


https://www.rtl.fr/actu/futur/qu-est-ce-que-la-suprematie-quantique-que-google-pretend-avoir-atteint-7799322790



Qu’est-ce que la "suprématie quantique" que Google prétend avoir atteint ?



Si vous ne le saviez pas, la suprématie quantique était un terme inventé en 2012 par le physicien Jim Preskill, ce qui signifie que la suprématie des ordinateurs quantiques devient maintenant une réalité. Certes, de nombreuses entreprises, et même des gouvernements mondiaux, notamment la Chine, ont travaillé d'arrache-pied au cours des deux dernières décennies pour tenter de perfectionner l'ordinateur quantique.


Pour vulgariser, un ordinateur quantique, n’utilise pas la même quantité de puissance. Les calculs s’opérant non pas à partir des bits d’informations, mais des qubits. En théorie, la physique quantique dépasse ainsi la physique classique, permettant à l’ordinateur de résoudre des problèmes plus complexes, où sont traitées à la fois l’état de 1, et de 0. Un ordinateur classique n’étant capable d’opérer qu’avec une unité à la fois. Autrement dit, l’ordinateur fonctionne sur un spectre continu qui permet la superposition, contrairement au système binaire d’un ordinateur classique


L ordinateur de Google aurait réussit à produire un algorithme en 200 secondes, calcul pour lequel un ordinateur classique nécessiterait environ 10 000 ans.



De plus, de multiples qubits peuvent être regroupés par un autre processus quantique appelé "enchevêtrement". Tout cela permet à un ordinateur quantique d'explorer un nombre extrêmement vaste de solutions possibles à un problème en même temps. Et la différence, c'est comme comparer la vitesse d'un train à grande vitesse à celle d'un escargot. Il n'y a pas de comparaison. Ce qui prenait des années à calculer avec un ordinateur classique ne prend plus que quelques secondes avec un l ordinateur quantique de google.


L'essentiel est de comprendre que cette technologie est des ordres de grandeur supérieurs aux ordinateurs classiques. Nous connaissons les ordinateurs quantiques depuis plus d'une décennie, mais il semble maintenant que les gros joueurs commencent à les perfectionner, ce qui créera un écart encore plus grand entre eux et nous.


Si vous pensez pouvoir égaliser le score en achetant votre propre ordinateur quantique, oubliez-le - vous ne pourrez pas acheter un ordinateur quantique de sitôt. C'est parce que ce sont des appareils extrêmement précaires qui doivent être refroidis à un niveau proche du zéro absolu et ressemblent plus à des congélateurs géants qu'à des ordinateurs. Actuellement, le coût de création et de maintenance d'un ordinateur quantique s'élève à des centaines de milliers, voire des millions de dollars.


J'ai déjà évoqué la possibilité que notre réalité soit une simulation humaine. J estime que nous évoluons dans une simulation quantique à la puissance démentielle, qui nécessite un degré d évolution humaine considérable, ou est le fait d une puissance alien.


L intelleligence artificielle suprême, "la pute" qui régule nos vies, nos destins, nos faits et gestes du quotidien nécessite une puissance qui dépasse l entendement d un cerveau humain pour gérer des milliards d interactions entre les avatars ainsi que tout autant de scénarios de vie.


Qui l a créer, qui l a alimenté, qui a décidé de notre encodage ?



Le jeu terrien est totalement sous contrôle, la course à la puissance quantique peut être le fait d individus ou d entités dans notre réalité, parfaitement conscients de la simulation. Avec une puissance quantique ou à l aide de supercalculateurs, loin d un simple tableur niveau "bébé cadum", en superposant une intelligence artificielle sur le tout, imaginez, en entrant des protocoles éprouvés, le pouvoir immense que pourraient conférer les bugs matriciels identifiés.


S agit-il aussi de pouvoir à terme se créer ses propres simulations, ou les plus riches dans la réalité originelle disposeraient d un pouvoir de démiurge, à l image d un Jeff Bezos qui doit vraisemblablement apprécié le jeu terrien. Revenez sur l article sur " une simulation humaine", une hypothèse sur la nature de notre réalité que je peut pas totalement rejetée.


Selon la citation de David Deutsch (professeur de physique) de 1997, l'informatique quantique permettra des collaborations entre univers parallèles.


"L'informatique quantique n'est rien de moins qu'une nouvelle façon d'exploiter la nature... Ce sera la première technologie qui permettra d'effectuer des tâches utiles en collaboration entre des univers parallèles, et de partager ensuite les résultats."


Vous comprenez alors les enjeux de pouvoir et financiers derrière le développement des ordinateurs quantiques.


D-Wave est une société canadienne spécialisée dans le domaine de l informatique quantique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/D-Wave


Cet article : https://www.journaldunet.com/solutions/dsi/1444084-matrice-umanis-de-l-ia-quantique-d-wave-ibm-et-rigetti-en-tete/ vous permet d apprécier les forces en présence, qui inclut D-Wave ainsi que leur état d avancement technologique supposé en matière quantique.


Le PDG de D-Wave, Vern Brownell, avec un encodage éloquent...




Je ne crois pas au hasard, ses individus à la tête de société spécialisées dans le domaine touchent forcément à la question de la nature de notre réalité. Erin Valenti, semblait avoir compris quelque chose sur le fonctionnement de la simulation, en déclarant avant sa mort que nous vivions tous à l intérieur de la matrice.


Que savais-tu Erin ?


Quant à Jeff Bezos, il semble d une manière ou d une autre, au fait de la nature simulée de notre réalité







Erin Valenti


Jeff Bezos en vacances







Erin Valenti, avait-elle une compréhension beaucoup trop forte de notre réalité simulée pour prendre le risque qu elle ne se mette à parler ? Un danger de par sa réussite, sa crédibilité et sa position dans le domaine technologique.


Les ordinateurs quantiques sont-ils à l origine des Effets Mandela que nous expérimentons au quotidien ?


Je m oblige a cité mes sources, (contrairement à ce type d imposteurs plagiaires, ne t avise plus de me copier, petite salope) Anthony Patch, qui a fait des recherches depuis de nombreuses années sur la physique quantique, la nature de notre réalité et l intelligence artificielle en autres sujets. Vidéos malheureusement en anglais, que j ai la chance de comprendre.

Exemple d Effet Mandela avec Sex and The City : https://www.youtube.com/watch?v=l7BjyMBf1SM&t=209s


Les effets Mandela sont-ils dû à des mises à jour via une puissance quantique qui laisse encore quelques traces, que l ont peut qualifié de bug ? J ai toujours affirmé que malgré toute la puissance de la simulation terrienne, celle-ci est parfois grossièrement imparfaite. Accéder au code source de l IA " La Pute" avec un tableur niveau primaire porte tout de même à sourire. Anthony Patch présume que des multinationales qui disposent de la puissance quantique peuvent altérer le temps (qui n est qu une illusion) pour servir leur propre agenda, ce qui explique une fois de plus la présence d effets Mandela. Une puissance quantique peut aussi gérer plusieurs millions de simulations (on rejoint l existence d univers parallèles), l effet mandela peut aussi être une superposition incorrecte de deux couches de réalités parallèles, des bugs qui nous permettent, quel qu en soit l explication concrète de saisir le caractère totalement tronqué et artificielle de la vie terrestre.


Nous ne sommes que les prisonniers d une réalité qui dépasse nos capacités de compréhension humaine, les bugs matriciels identifiés nous permettent de voir à travers nos prédéterminismes qui n attendent que le moment opportun pour être déclenchés par " La Pute". " La Pute" part intégrante d une puissance quantique si évoluée que nous ne pouvons en saisir toutes les implications ? J en suis désormais persuadé.


Je me suis aussi appuyé sur le travail réalisé par cette chaîne, au contenu parfois intéressant

https://www.youtube.com/channel/UCdL0EBS5U8-rJ4YQlxGmeBg



mais qui, sans les bugs matriciels identifiés, ne peut réellement tirer le fil concret de notre simulation abject pour nous autres humains. " The truth decoded" la vérité décodée ? Cela se passe avec les bmi qui nous permettent de s ouvrir à notre réalité.

297 vues22 commentaires